Comment assurer son commerce ?

Entreprendre une activité commerciale est souvent lié à des risques qui découlent principalement de l’activité en question. C’est une des raisons pour lesquelles les entreprises commerciales se voient obligées de souscrire à une assurance. Découvrez comment assurer son commerce.

L’assurance en responsabilité civile

Pour assurer son commerce, le propriétaire doit souscrire à une assurance dans le domaine de la responsabilité civile. C’est un contrat qui a comme objectif la couverture des dommages liés à une activité commerciale. Le commerçant en question est donc assuré et protégé s’il cause, soit un dommage matériel, soit un dommage corporel à un individu quelconque. Le dommage peut être occasionné par négligence, par imprudence des acteurs du commerce ou par des personnes dont le commerçant est responsable. En d’autres termes, le contrat d’assurance vous protège de l’ensemble des dommages qui sont causés par vos locaux et votre matériel professionnel ou vos salariés. C’est seulement pour certains secteurs d’activités que cette assurance est obligatoire. On peut citer les professions libérales comme les métiers du droit, les métiers dans le domaine de la santé, etc.

Assurer vos locaux et matériels

Assurer son commerce ne revient pas uniquement à assurer les actes du dirigeant et des personnes qui sont sous sa responsabilité. Vous pouvez également souscrire à une assurance professionnelle commerce pour protéger vos locaux et vos matériels des intempéries et des catastrophes naturelles. Les accidents comme les explosions, les incendies et les inondations sont généralement inclus dans ce type de contrat. Par la même occasion, vous pouvez assurer les biens que vos clients vous ont confiés. Ainsi, votre commerce n’aura pas à prendre en charge les versements pécuniaires relatifs aux dommages de ces incidents susceptibles de détériorer ou même de détruire complètement votre local de commerce. La plupart des assureurs nomment ce type d’assurance professionnelle comme une assurance multirisque qui garantit le bon fonctionnement d’une entreprise commerciale même après de telles conditions.

Assurer votre personnel

Dans le cas où vous employez des salariés dans votre commerce, selon la loi en vigueur, il est obligatoire de les assurer contre les incidents de travail comme une chute suite à un sol glissant, ou tout autre incident qui y ressemble. Pendant ce temps, l’employeur est contraint à garantir le salaire de ses employés et s’il s’agit d’un accident comme l’exemple précédent, l’assurance va devoir rembourser environ 90 % des dépenses occasionnées. De ce fait, vous devez obligatoirement souscrire à une institution de retraite complémentaire vers laquelle seront versés vos conditions patronales ainsi que vos conditions salariales. Dans certains cas, l’employeur se voit obligé de prendre en charge les assurances de prévoyance ou une assurance de retraite supplémentaire.

Assurance habitation : ce qu’il faut regarder avant de signer
Quand souscrire une assurance décès ?