Comment assurer ses machines agricoles ?

Pour les exploitants agricoles, les machines sont leurs alliées indispensables principalement pendant le semis ou la récolte. Pour pouvoir circuler sur le réseau routier français, il faudrait les souscrire à une assurance. Même si les véhicules sont surtout utilisés dans les champs, ils peuvent quand même emprunter occasionnellement la route. L’assurance de ces derniers est obligatoire au moins pour la responsabilité civile.

L’importance de l’assurance des machines agricoles

Il est essentiel d’assurer des machines agricoles et les tracteurs pour obtenir une indemnisation des dommages subis en cas d’accident de la circulation, une panne, un incendie, des dommages électriques, un vol ou encore des vandalismes. À défaut de la mutuelle, les engins peuvent être confisqués avec application d’une amende. En effet, ils ne peuvent pas circuler sur les routes départementales et nationales.

Au côté de l’assurance, les machines agricoles doivent posséder également une homologation. Pour ne pas avoir de problème, il est conseillé d’acheter les engins auprès d’un professionnel. Que ce soit du neuf ou d’occasion, les machines seront automatiquement en règle.

Quels sont les types d’assurance pour les machines agricoles ?

Les machines agricoles sont soumises à des réglementations comme tous les autres véhicules. Que ce soit les tracteurs, les engins agricoles et leurs remorques doivent être assurées. Le propriétaire doit ainsi souscrire à une assurance minimum obligatoire qui est la responsabilité civile. Il est tout à fait possible de compléter cette couverture de base en souscrivant à d’autres garanties complémentaires. On cite les garanties qui couvrent les catastrophes naturelles, les dommages aux pneumatiques, au matériel attelé, aux marchandises, la garantie immobilisation, ou encore l’assurance pour les bri mécaniques. Il ne faut pas oublier les garanties de protection au niveau corporel du conducteur.

Les conditions de sécurité à respecter dans la conduite d’une machine agricole

Comme tout véhicule à moteur, conduire les machines agricoles est soumis à des règles que chaque conducteur doit respecter comme le nombre de passagers à transporter, la vitesse autorisée, les heures légales pour pouvoir circuler sur des voies routières, etc.

Pour pouvoir utiliser ces engins à titre de moyen de transport, il faudrait avant tout avoir un permis de conduire spécifique et une assurance. Concernant cette dernière, il est nécessaire d’être âgé au minimum 16 ans. Les offres d’assurance varient en fonction du type de l’engin et des risques. Plus l’engin est volumineux et sophistiqué, plus les risques sont grands. Les tarifs peuvent être alors plus onéreux.

Assurance habitation : ce qu’il faut regarder avant de signer
Quand souscrire une assurance décès ?